Et le soleil...

Et le Soleil, éreinté par le vacarme de la cité disparu soudainement derrière l’ombre d’un ortolan. Et le Soleil tellement accablé par cette cité disparu pour plus d’un an sans savoir sa destinée. Il a voyagé aux Indes. Il a vu la Grèce antique. Il se peut même qu’il ait déjeuné sur l’herbe avoisinant un centre aéronautique. Il a vécu plus de quatre billion trois cent soixante sept nouvelles vies. A cette heure-ci de notre point de vue que je ne sache il ne reviendra plus. ​ © 2016 Laura Balladur, All Rights Reserved